STELLA MARIS
DOUARNENEZ
Les défis de l'organisation.

Au club, la joie a vite laissé place à la concentration. Car avant de voir les professionnels lorientais fouler la pelouse du stade Xavier-Trellu, il reste beaucoup à faire. Jeudi, les dirigeants ont pris les choses en main dès l'annonce des résultats, en s'arrangeant avec Plomelin pour jouer le samedi 11 novembre, à 14 h 30 (le match était initialement prévu le lendemain). Ils ont ensuite reçu le délégué du district, qui représente la Fédération française de football, pour aborder la question des normes. Problème : les bancs de touche, qui devront mesurer 5 m le jour du match, en font trois à l'heure actuelle. « Nous avons commandé les nouveaux bancs, ça devrait aller. Il est hors de question de jouer à Quimper », assène Philippe Le Moigne, président de la Stella Maris. Le terrain passerait ainsi de la catégorie 5 à la catégorie 4, indispensable pour jouer à domicile.

Le parking de la piscine sollicité en priorité

Question stationnement, c'est le parking de la future plaine des sports, près de la piscine, qui sera utilisé. Avec en complément, le parking Stefan, à côté de l'église de Ploaré, et celui du lycée Jean-Marie-Le Bris en cas de grosse affluence. Côté stade, la rue de Kerlouarnec sera fermée et réservée aux cars des joueurs. Les services municipaux et intercommunaux seront sollicités pour la signalisation, la piétonisation et la sécurisation des abords. Quant à la sécurité, c'est au club de s'en charger. Une fouille aux entrées sera mise en place, ainsi que la présence de stadiers. Les tribunes centrales devraient être réservées aux invités, sponsors et partenaires. Au total, c'est une cinquantaine de bénévoles qui seront mobilisés sur l'événement pour assurer la sécurité mais aussi la buvette et la restauration.


© Le Télégramme (texte)

Retour
Conception et developpement du site : Web Expert Academy - Version corrigée - 2017