STELLA MARIS
DOUARNENEZ
Convocations SENIORS A en savoir +
CHANGEMENT DE SITE : www.stellamarisfoot.com
Au top côté sport, un flop côté infrastructures.

La Stella-Maris Football a tenu son assemblée générale, vendredi, à l’amphithéâtre du lycée Saint-Blaise. Le président, Philippe Le Moigne, a ouvert la séance, en faisant respecter une minute de silence en l’honneur des disparus du club. Il a ensuite dressé le bilan sportif de la saison en donnant la parole à chaque responsable d’équipe : des jeunes aux seniors.

 

Bilan sportif : du jamais vu


Trois des quatre équipes seniors montent d’une division à commencer par la A qui accède à la R1 alors que l’équipe C monte en D1 pour la première fois de son histoire et la D en D3. Seule la B n’a pas connu la joie de ses consœurs mais ses responsables ont félicité les joueurs car l’équipe a assuré le maintien en R3. Fred Rouzo, a souligné plusieurs points importants acquis cette saison, comme « la labellisation FFF des équipes jeunes, des débutants aux U17, l’extension des sections sportives scolaires aux 4et 3e, l’assiduité des joueurs aux entraînements ». Il a aussi remercié les différents responsables et encadrants des équipes du club.


Une trésorerie tendue mais saine


« Voilà cinq ans, quand nous sommes arrivés, le budget était de 80 000 €. Cette saison, il atteint les 180 000 € et la saison prochaine, compte tenu des accessions et des déplacements, il dépassera les 200 000 €. Alors sachez qu’un quart de nos recettes provient du côté sportif (entrées, buvette, coupe de France…) et les autres trois quarts de l’extra-sportif (calendrier publicitaire, manifestations, mécénat…), et, les subventions représentent 10 % dont la moitié de la Ville, soit 25 € par licencié », a expliqué Patrick Troadec, trésorier.


« Nos stades sont vétustes »


« Nos stades sont vétustes et ne peuvent pas faire jouer toutes nos équipes. Le synthétique, prévu en 2014, a disparu comme l’Arlésienne. La nouvelle salle n’a rien prévu pour nous. Le stade Xavier Trellu ne dispose d’aucun éclairage. Pendant ce temps, il est dépensé 1,4 M€ pour le tennis et ses 80 licenciés. J’y perds mon latin mais pas espoir », a lancé Philippe Le Moigne. Le président du club a aussi annoncé la création d’une équipe senior féminine et d’une équipe de futsal, l’intégration de cinq nouveaux membres pour trois départs au conseil d’administration. « Nous nous battrons jusqu’au bout », a-t-il clamé pour finir.

Le Télégramme du 17.06

Retour
Conception et developpement du site : Web Expert Academy - Version corrigée - 2017